L’île d’Yeu : un authentique joyau à découvrir

Située à 30 minutes de bateau de la Vendée, l’île d’Yeu est l’une des plus belles destinations touristiques de France. Côte sauvage, ruelles pittoresques, landes à l’herbe rase, typiques ports de pêche, etc., le séjour est placé sous le signe du dépaysement total. Cap sur cette île au caractère irrésistible.

Yeu, une île aux multiples facettes

L’île d’Yeu déploie sur ses 23 km² de terres émergées des paysages variés. Partir en excursion île d’Yeu permet de découvrir des sites touristiques surprenants. De la pointe du But à la pointe des Corbeaux, la Côte sauvage entoure le sud d’Yeu. Elle est rythmée par des caps et des pointes (Châtelet et la Tranche). Le port de la Meule, blotti entre deux falaises tapissées de lande, est le point de départ idéal pour des promenades. Après avoir franchi la Pointe des Corbeaux, la Côte granitique et rocheuse devient plus douce. Le paysage est alors dominé par une succession de plages de sable fin adossées à un environnement dunaire. La plus célèbre est celle des Sabias. Surplombées par des forêts de chênes verts et pins maritimes, elles mènent vers des marais peuplés d’oiseaux protégés, comme le busard des roseaux.

L’île d’Yeu, c’est aussi une terre d’histoire. Sa visite est un plaisir assuré pour les passionnés de vestiges préhistoriques et monuments. À cet effet, les menhirs, les dolmens et les pierres à cupules témoignent de la présence humaine sur l’île il y a 5000 ans. Ces ruines, datant de la préhistoire, ne sont pas les seuls témoins du riche patrimoine historique de l’île. Le Vieux-Château, posé sur des falaises, les vestiges de l’ancien Sémaphore, le Grand-Phare et l’église Saint-Sauveur figurent parmi les monuments emblématiques de l’île.

Que faire sur l’île d’Yeu ?

Balade en bord de mer, le long de la Côte sauvage, découverte de Saint-Sauveur et ses demeures basses colorées ou farniente sur les nombreuses plages de l’île, les activités ne manquent pas. Ancienne capitale de l’île d’Yeu, Saint-Sauveur est un petit village typique avec son église romane et ses ruelles traditionnelles. À Port Joinville, c’est l’occasion de goûter à quelques produits de terroir (thon fumé, pâté de thon, tarte aux pruneaux, etc. ). La facette culturelle d’Yeu n’est pas en reste. Celle-ci est marquée par les nombreux festivals s’y produisant toute l’année. La fête des fleurs à la Pentecôte et le festival de musique « Viens dans mon île », en début août, à la Citadelle, sont parmi les plus populaires.

Étant une île, le bateau est le meilleur moyen de s’y rendre. Au cours de la traversée se dessinent de longues criques de sable et des forêts de cyprès. Pour les adeptes de promenade à vélos ou à pied, l’île est traversée par plusieurs pistes cyclables et sentiers boisés. D’ailleurs, le chemin côtier (GR 80), faisant le tour de l’île, est particulièrement connu des randonneurs. Les balades à cheval ont également la cote le long des plages. Et pour visiter les principaux attraits de l’île de manière insolite, rien de mieux qu’une promenade en calèche ou en tuk tuk.